Résumé Conférence Nintendo E3 2017

Résumé Conférence Nintendo E3 2017

LES JEUX DE FIN D’ANNEE
En dehors de Arms et Splatoon 2 qui ne sont apparus que brièvement durant le « Spotlight », le reste se faisant sur le showfloor, les trois titres mis en avant furent, dans l’ordre de sortie Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle (29 août), le Muso Fire Emblem Warriors qui devrait logiquement arriver pour septembre puisque le lancement japonais est daté au 25, et enfin bien entendu Super Mario Odyssey, star du stand Nintendo et qui réservait sa feature majeure : l’option principale de la casquette magique ne sera pas de pouvoir sauter plus loin mais de transposer son « esprit » dans tout un tas de choses, que ce soit des objets, des PNJ humains ou même des ennemis.

De quoi renouveler sérieusement le gameplay, et on a déjà hâte d’être au 27 octobre pour découvrir tout cela en profondeur, manette en main.

Mais aussi :
Les extensions de Zelda : Breath of the Wild

https://www.youtube.com/watch?v=1lol-3lzI7E

 

https://www.youtube.com/watch?v=JPgKkOaplT8

 

https://www.youtube.com/watch?v=SupQ7NAQU9g

 

LE CAS ROCKET LEAGUE
On ne pourra pas dire que ce Spotlight fut l’occasion de mettre en avant les tiers : pas un mot sur les indépendants (pourtant très nombreux sur la machine), quasi-rien sur les quelques portages attendus d’ici la fin d’année (DB Xenoverse 2, Steep, Rayman Legends…), et silence complet sur le secteur japonais où il faut croire que certains titres attendus avant la fin de l’année fiscale, dont Monster Hunter XX et un Tales of (inédit ou portage, on ne sait pas) ne concerneront que les terres locales pour le moment.

Du coup, le met principal fut l’annonce de Rocket League (prévu pour cet hiver), ce qui est tout de même une très bonne nouvelle vu le succès critique et commercial du bébé de Psyonix, mais l’analyse peut aller au-delà du simple plaisir de pouvoir y jouer n’importe où : après Minecraft, le cas Rocket League permet de confirmer que Nintendo adopte la tendance du cross-play avec l’assurance pour les joueurs Switch de pouvoir se lancer sur des serveurs conjoints avec d’autres supports. Pas de détails mais il est probable que PC et Xbox One seront concernés selon les sous-entendus des développeurs, tandis que Sony se refuse toujours à mélanger ses joueurs avec ceux des autres consoles sans explication vraiment valable.

https://www.youtube.com/watch?v=o-a2IwNYuxY

ON PARLE UN PEU DE 2018
En janvier dernier, le premier titre first-party annoncé pour 2018 fut le nouveau Fire Emblem canonique qui continue toujours d’attendre son heure pour se dévoiler, et on peut dès aujourd’hui en rajouter trois autres, dont deux nouveaux dans cette liste. Oui, on dit trois car avec une date de sortie désormais fixée à « cet hiver » plutôt que « fin 2017 », il est très probable que Xenoblade Chronicles 2 sorte dans les bacs en janvier ou février 2018, même si les espoirs restent permis pour décembre. Au cas où, nous le mettrons ici.

Les deux autres ne furent pas des grandes surprises avec un nouveau Yoshi qui va de nouveau se lancer dans un nouveau style graphique avec, après la laine, une sorte d’effet « Paper Mario » qui aura évidemment une incidence sur le gameplay, en notant que le titre est développé sous Unreal Engine 4, ce qui est tout sauf commun chez Nintendo (pour l’instant). Le second est un Kirby classique dans le sens plate-forme brute, ce qui n’était tout de même pas arriver sur une console « de salon » du constructeur depuis 2011 et l’épisode Wii.

https://www.youtube.com/watch?v=TpuXab6roP8

 

https://www.youtube.com/watch?v=epvzqdiZ9q4

https://www.youtube.com/watch?v=FNJ_J4vAr5w

L’AVENIR SE DESSINE DOUCEMENT
Comme dit plus haut, Nintendo cherche enfin à rassurer sur l’avenir pour les possesseurs de Switch et ceux qui s’y intéressent, en misant pour la deuxième fois d’affilée sur la carte du « teasing vers l’horizon ». Ainsi, après Project Octopath et No More Heroes 3, deux titres viennent s’ajouter au catalogue pour un jour lointain ou pas (certains peuvent éventuellement arriver en 2018, comme le premier cité) : Metroid Prime 4 et Pokémon RPG (canonique).

Dans les deux cas, et malgré l’absence total de visuels (un simple logo pour le premier, rien pour l’autre), il s’agit de deux grandes annonces : rien ne laissait envisager jusqu’alors un grand retour pour Samus Aran, cette fois d’ailleurs avec un tout nouveau studio même si le producteur reste le même, et quant à Pokémon, cela prouve définitivement que la Switch peut-être considérée comme la nouvelle portable de Nintendo, Game Freak ayant déjà indiqué à plus d’une reprise ne pas voir l’intérêt d’un épisode principal sur consoles de salon.

https://www.youtube.com/watch?v=nFbDmTjS_MI

 

DEUX REMAKES SAUVAGES APPARAISSENT
On avouera avoir fait preuve de mauvaise langue en disant il y a encore quelques semaines que la 3DS avait terminé sa carrière, le reste de son temps n’étant consacré qu’à des projets tardifs ou à petits budgets (Ever Oasis, Hey Pikmin), voir des localisations (Brain Training, Miitopia). Mais c’était sans compter sur l’annonce récente de Pokémon Ultra Soleil & Ultra Lune, où s’ajoutent aujourd’hui deux nouveaux projets pour autant de remakes.

On aura donc droit le 15 septembre à l’inattendu retour de Samus Aran en 2,5D via une réadaptation de Metroid 2 (l’épisode Game Boy), signée par l’équipe de Mercury qui s’est déjà faite la main sur ce support avec Castlevania : Mirror of Fate. D’ailleurs, le studio ayant l’habitude de travaillé sur des assets HD avant de les transposer sur la portable, certains peuvent croiser les doigts pour un portage un jour sur Switch, mais ceci n’est pas (encore) le sujet.

L’autre titre, c’est Mario & Luigi : Superstar Saga (GBA à l’origine), le premier épisode d’une franchise qui en compte maintenant cinq et qui délaissera le rendu purement 2D pour une patte esthétique plus proche des derniers opus en date, rajoutant même du contenu bonus. Prévu pour début octobre.

https://www.youtube.com/watch?v=UhOx-FpEAQk

https://www.youtube.com/watch?v=OI54_yxpwkY

ENCORE DES AMIIBO
Tous les prétextes sont bons pour que Nintendo lâche de nouveaux Amiibo et alors qu’il y en avait déjà 13 en attente, la firme en a annoncé une brouette de plus pour coïncider avec les multiples sorties à venir. On vous laisse avec le planning et quelques visuels.

Déjà connus :

– Amiibo Zelda MM, TP, SW (3) : 23 juin
– Amiibo Smash Bros Cloud, Corrin, Bayonetta (6) : 21 juillet
– Amiibo Splatoon (3) : 21 juillet
– Amiibo Pikmin (1) : 28 juillet

Les nouveaux annoncés :

– Amiibo Lapins Crétins (4) : 29 août (visuel officiel encore non dispo)
– Amiibo Metroid Samus Return (2) : 15 septembre
– Amiibo Super Mario Odyssey (5) : 27 octobre
– Amiibo Breath of the Wild (4) : fin d’année
– Amiibo Fire Emblem Warriors (2) : fin d’année

 

7editeurs20170614_103802_0_big 7editeurs20170614_103802_1_big 7editeurs20170614_103802_2_big 7editeurs20170614_103802_3_big

Photo du profil de matzp40
By

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués avec *

*


quatre × = 36

Vous pouvez utiliser HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>